Accorderiez-vous un prêt à une dame sans argent ni sécurité financière?

Accorderiez-vous un prêt à une dame sans argent ni sécurité financière?

C’est ce que fait Muhammed Yunus.

J’ai eu la chance de le rencontrer la semaine dernière. Le professeur Yunus est un entrepreneur social, un banquier, un économiste et un dirigeant de société civile qui s’est vu décerner le prix Nobel de la paix pour avoir fondé la banque Grameen et être devenu à l’avant-garde des concepts de microcrédit et de microfinancement.

Grâce à la banque Grameen, Muhammed Yunus a pu prouver que « …même le plus pauvre des pauvres peut travailler en vue d’assurer son propre développement ».1

Le professeur Yunus a commencé son cheminement avec une très petite ambition en tête. Il pensait en effet que s’il se rendait utile à une autre personne durant une journée, celle-ci mériterait d’être vécue.

Pendant qu’il consacrait cette journée à aider les pauvres dans son pays, le Bangledesh, il y a constaté le grave problème que posaient les usuriers qui prêtaient de l’argent aux pauvres à des taux d’intérêt et ne faisaient que contribuer à pousser les gens vers une plus grande pauvreté et un désespoir plus profond.

Les usuriers s’établissent généralement dans les pays pauvres parce que les banques traditionnelles ne prêtent pas aux gens pauvres. Ces derniers n’ont en effet aucune garantie à offrir aux banques à titre de protection contre la possibilité de non-remboursement de leur dette.

Muhammed Yunus a rapidement réalisé qu’il n’était pas en mesure de remédier à l’ensemble de ce problème, mais a décidé qu’il pouvait quand même aider certaines personnes. Il a commencé à utiliser son propre argent pour accorder des prêts personnels, mais s’est vite rendu compte que même avec des microprêts de quelques dollars, ses efforts étaient limités.

Il a essayé avec acharnement d’inciter les banques à prêter aux pauvres, mais a fait peu de progrès dans cette voie. Trois ans plus tard, il fondait sa propre banque, la banque Grameen qui compte maintenant 8,5 millions d’emprunteurs et leur appartient (un peu comme une coopérative de crédit). Les taux de remboursement perçus par la banque sont excellents.

La Banque mondiale a récemment reconnu que « cette approche d’affaires en vue d’atténuer la pauvreté a permis à des millions de personnes de se sortir de la pauvreté avec dignité ».

Renseignez-vous davantage sur les options de microfinancement international ou local.

Microfinancement international

Microfinancement local


1 http://www.nobelprize.org/nobel_prizes/peace/laureates/2006/press.html
NobelPrize.org. Issu d’une recherche menée le 27 octobre 2014.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>