Découvrez Le Grand Costumier

Découvrez Le Grand Costumier

Dossier spécial Obligations communautaires

Cet article est le premier d’une série de 4 témoignages d’entreprises qui émettent actuellement des obligations communautaires dans le cadre du projet-pilote porté par le TIESS (Territoires innovants en économie sociale et solidaire).

 

Qu’est-ce qu’une obligation communautaire ?

L’émission d’obligations communautaires permet aux organismes à but non lucratif de mobiliser de nouvelles sources de capitaux privés auprès de leur communauté de soutien, d’assurer leur développement et de renforcer leur ancrage territorial. Elles sont proposées à la communauté sans intermédiaire et constituent un modèle de financement participatif pair-à-pair, qui permet aux citoyens d’investir leur épargne dans des projets qui leur tiennent à cœur.

Les obligations communautaires sont des titres de créances et ont des caractéristiques semblables à toute obligation soit : une valeur nominale, une échéance, une rémunération (taux d’intérêt) etc. Elles sont accessibles à tout type d’investisseurs, mais peuvent être émises uniquement par des organismes à but non lucratif.

Utilisées avec efficacité depuis plusieurs années en Ontario, notamment par le Center for Social Innovation (CSI) ou encore Solar Share à Toronto, et à plus petite échelle au Québec, elles sont encore peu connues et sous-exploitées. C’est pourquoi le TIESS, organisme de liaison et transferts en innovation sociale, suit et documente le processus d’émission de 4 entreprises-pilotes afin d’élaborer des outils qui permettront le déploiement de cette nouvelle avenue de financement et d’investissement solidaire.


Les obligations communautaires du Grand Costumier : une opportunité pour investir dans la préservation de la collection de costume

Suite à la fermeture du costumier de Radio-Canada en décembre 2014, des acteurs provenant d’une diversité de milieux, partageant la même volonté de préserver ce patrimoine culturel et de maintenir son accessibilité pour la communauté artistique, ont uni leurs forces dans une opération de sauvegarde peu commune.

Le Grand Costumier est une entreprise d’économie sociale et un OBNL dont la mission vise à préserver l’intégrité de la collection reçue de Radio-Canada, à la bonifier et à en faire la gestion au bénéfice de la création artistique. Il veille à faire rayonner l’inestimable patrimoine culturel que représente sa collection et à valoriser les métiers du costume, notamment à travers différentes activités s’adressant à la collectivité.

Le Grand Costumier offre un service de location de costumes aux producteurs professionnels. Ses clients sont les costumiers et designers œuvrant pour la production médiatique (télévision, cinéma, publicité et médias numériques) et des arts vivants (théâtre, danse, événements culturels).

 

Des obligations communautaires pour financer la restauration de la collection de costumes du Grand Costumier

Emblématique de la créativité québécoise, la collection du Grand Costumier compte 90 000 costumes et accessoires et représente une remarquable vitrine sur le savoir-faire des métiers du costume. Il s’agit d’une collection de qualité supérieure, confectionnée selon les règles de l’art ; la plupart des tissus et garnitures sont de fibres naturelles (recherchées par les créateurs pour leur qualité de tombée et de vraisemblance), de nombreux accessoires sont confectionnés en matériaux véritables, qui traversent l’épreuve du temps et qui peuvent servir un large éventail d’époques et de styles.

La qualité de confection de la collection requiert néanmoins un entretien constant. L’argent investi à travers les obligations communautaires servira à se doter des ressources humaines et des matériaux nécessaires à restaurer les costumes qui en ont besoin afin de prolonger leur vie utile. Comme Le Grand Costumier est doté d’un atelier de confection entièrement équipé, les travaux pourront se faire sur place et l’argent sera ainsi essentiellement affecté à l’embauche des meilleurs artisans.

 

La campagne en bref

Le Grand Costumier souhaite amasser 20 000$ par l’émission de 20 obligations d’une valeur de 1 000$ chacune. Les obligations ont un terme de 5 ans, sont transférables (après 3 ans), et offre un taux d’intérêt annuel composé de 2 %. Les obligations sont non rachetables, donc elles sont peu liquides. Les obligations sont remboursables à échéance, dans la mesure où le remboursement ne porte pas atteinte à la stabilité financière de l’organisme. Afin de gérer ce risque, Le Grand Costumier se dotera d’un fonds de prévoyance auprès de la Caisse d’économie solidaire Desjardins (dépôts à termes garantis) visant à réunir au minimum 35 % du montant total des obligations en 5 ans. Lancée le 1er octobre dernier, la campagne prend fin le 30 novembre 2016.

 

Le projet permettra de générer de nombreux impacts :

  • Créer de la valeur ajoutée

Le projet permettra de proposer à la clientèle des costumes restaurés, stimulant ainsi les locations et renforçant la marque de commerce du Grand Costumier, qui repose sur la qualité et la diversité. Cela aura également pour effet d’attirer de nouveaux clients recherchant cette qualité et ce souci d’entretien.

 

  • Assurer la pérennité de la collection, et de l’entreprise

Si le projet pilote a du succès, une campagne d’émission d’obligations pourrait être lancée annuellement, permettant de restaurer des lots de costumes en continu et ainsi assurer à la collection un niveau de qualité inégalé, ce qui aura un impact positif sur les locations.

 

  • Consolider une communauté de soutien

Au-delà de mobiliser du financement, l’intérêt des obligations communautaires réside dans la création d’une communauté de soutien qui nourrit la vision de l’entreprise. Les investisseurs sont des parties prenantes du projet et prendront part aux réflexions d’affaires du Grand Costumier. Bien qu’aucun droit de vote ne soit octroyé, les investisseurs seront appelés sur une base annuelle à partager leur vision et idées.

Le Grand Costumier a décidé d’émettre des obligations communautaires afin d’offrir une opportunité à sa communauté de soutenir sa mission et d’investir dans la préservation de la collection inestimable de costumes du Grand Costumier, joyaux de la culture Québécoise.

Vous souhaitez investir ?

Contactez Le Grand Costumier avant le 30 novembre afin d’obtenir le document d’information et pouvoir procéder à l’achat des obligations

Marie Houde, directrice générale
mhoude@grandcostumier.com
514 529-8341

 

À propos de l’auteure

Marie Houde est directrice générale du Grand Costumier. Elle a travaillé 9 ans dans le milieu du développement international avant de se diriger vers le secteur culturel. Avant tout intéressée par l’aspect humain de la gestion, elle œuvre au sein d’OBNL depuis 13 ans. Elle obtient un baccalauréat en Études internationales de l’Université de Montréal et réalise par la suite un stage de coopération internationale au Pérou qui confirme son désir de contribuer à un monde plus juste et sans pauvreté. Elle commence sa carrière en sensibilisation du public chez Oxfam-Québec et obtient en 2012 une maîtrise en administration à l’ÉNAP. Marie joint alors l’École nationale de l’humour comme directrice des opérations et du financement. Elle y découvre la richesse et la nécessité de la création artistique. Elle contribue aux efforts de structuration et de financement de l’École en mettant notamment sur pied un comité philanthropique composé de membres de la relève d’affaires montréalaise. La direction générale du Grand Costumier représente pour Marie une belle croisée des chemins lui permettant d’arrimer engagement social et culture.

 

logo-tiess-cmyk

A propos du TIESS

Organisme de liaison et de transfert en innovation sociale (OLTIS) reconnu par le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI), le TIESS repère, inventorie, éclaire et systématise les innovations expérimentées par les entreprises et les organisations de l’économie sociale afin d’en favoriser la diffusion et l’appropriation. Il permet de réaliser un transfert de connaissances pratiques et théoriques et contribue au développement des territoires du Québec


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>