La lutte acharnée qui a donné lieu à la création d’Ethiquette

Nous avons travaillé avec grand plaisir afin de vous offrir Ethiquette, une plateforme que nous avons eu l’idée de mettre sur pied au début de 2012. À cette époque, nous ne souhaitions pas du tout que l’industrie finance le projet. La Commission de valeurs mobilières du Québec, l’Autorité des marchés financiers (AMF), a un fonds qui accorde des sommes aux projets axés sur les études et nous avions pensé que notre projet se conformerait parfaitement aux critères de ce fonds. Nous avons d’abord soumis notre demande de financement auprès du Fonds pour l’éducation et la saine gouvernance (FESG) en septembre 2012, mais on nous a refusé le financement. Nous avons aussi soumis notre projet au Fonds pour l’éducation des investisseurs de la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario, mais notre demande a aussi fait l’objet d’un refus.

Le matin après avoir reçu les deux lettres de refus, mon fils de deux ans qui était arrivé à l’âge d’apprendre l’autonomie aux toilettes m’a félicitée pour les avoir utilisées moi-même! J’ai été frappée par la rapidité avec laquelle nous oublions les luttes que nous avons dû mener aux premiers jours de notre vie avant de développer nos habitudes… j’ose croire qu’il s’agit là d’une prophétie!

Nous avons intégré les commentaires du Fonds pour l’éducation et la saine gouvernance dans la proposition de la plate-forme, y compris la recherche de partenaires d’industrie, et avons soumis de nouveau notre demande au Fonds en septembre 2013. Mais, hélas, nous avons dû essuyer un nouveau refus.

Nous étions si convaincus de l’importance de cette plate-forme que nous avons décidé de la mettre en œuvre même si nous n’avions reçu que des engagements équivalant à environ 35 % du budget que nous jugions nécessaire pour y arriver. Nous sommes très reconnaissants envers nos partenaires financiers pour leur appui et leur confiance en nous. Nous avons aussi la chance que tous les intervenants engagés dans le projet croient véritablement à sa valeur alors que plusieurs d’entre nous consacrent des efforts à sa réussite depuis des mois avec peu de rémunération et même parfois sans aucune rémunération.

Le processus a été extrêmement stimulant. Nous avons tenu des groupes de travail avec les citoyens et organisé une journée de conception collaborative lors de laquelle nous avons rassemblé différents intervenants (investisseurs, conseillers, créateurs de fonds, organismes non gouvernementaux, institutions financières, fournisseurs de recherche d’entreprise, sociale et environnementale, analystes, gouvernements, etc.) en vue d’imaginer une plate-forme Internet qui serait en mesure d’aborder tous les problèmes auxquels les investisseurs font face relativement aux produits d’investissement responsable. — Cliquez ici pour lire le rapport complet sur le processus de conception collaborative (disponible en français seulement).

Nous avons mené la première étude complètement indépendante sur les Québécois et les investissements socialement responsables en nous penchant sur la sensibilisation du public, sa connaissance des investissements responsables et ses attitudes quant aux investissements responsables et aux finances en général. Nous nous sommes aussi penchés sur les obstacles aux démarches et les leviers de changement de comportement… Cliquez ici pour consulter un sommaire des conclusions sur Ethiquette ou le rapport au complet.

Nous avons tenté de recueillir des fonds pour mener une étude semblable auprès d’un échantillon représentatif de Canadiens dans le reste du pays, mais comme nous ne comptions sur le financement que d’un seul organisme, Emploi et Développement social Canada (EDSC), notre budget ne nous permettait pas de nous engager dans une telle étude. Nous avons donc mis l’étude en attente afin de nous concentrer sur la création d’Ethiquette elle-même, car nous souhaitions lancer le site durant la conférence des principes des Nations Unies pour l’investissement responsable en septembre 2014.

Notre collaboration avec le producteur de documentaires/narrations, Raoul, s’est également avérée très instructive. Ceux d’entre nous qui évoluent dans le monde des investissements responsables depuis des années ont tendance à oublier leurs premières expériences d’exposition à ce concept. Raoul nous a tous rappelés à l’ordre en nous posant des questions approfondies sur notre participation à ce projet ainsi que sur nos liens personnels avec les investissements responsables et le monde qui nous entoure.

Nous disposons maintenant d’un site fonctionnel. Il n’est pas parfait, mais il représente un très bon départ. Nous avons un vaste éventail d’idées pour l’avenir, dont les suivantes :

  • Une série de blogues sur les problèmes d’ordre social et environnemental qui vous préoccupent et les démarches faites par les investisseurs responsables (si tel est le cas) pour y remédier;
  • Un répertoire de conseillers en placements qui connaissent les investissements responsables;
  • Un répertoire des produits d’investissement responsable offerts au Canada aux investisseurs particuliers;
  • Une section sur les investissements responsables et les régimes enregistrés d’épargne-retraite, les régimes enregistrés d’épargne-études, etc.;
  • Une section sur les investissements responsables et les régimes de retraite publics;
  • Une section sur les régimes de retraite d’employeur axés sur les investissements responsables;
  • Des logiciels appuyant les décisions en matière d’investissements responsables;
  • Une tribune où partager vos anecdotes et expériences relativement aux investissements responsables;
  • Plusieurs mécanismes conçus afin d’influencer les types de produits d’investissement responsable offerts aux investisseurs particuliers;
  • Nous espérons aussi devenir le principal centre d’études sur les intérêts et le comportement des consommateurs relativement aux investissements responsables.

Nous nous efforcerons de vous présenter un rapport sur l’évolution de ces éléments d’ici la fin de l’année. Nous espérons aussi que vous nous ferez part de vos idées pour améliorer Ethiquette. N’hésitez surtout pas à nous soumettre vos brillantes suggestions sur la façon d’en assurer la stabilité financière!
 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>