Pourriez-vous dormir la nuit sachant que votre portefeuille d’investissements inclut des bombes à sous-munitions?

Pourriez-vous dormir la nuit sachant que votre portefeuille d’investissements inclut des bombes à sous-munitions?

Les bombes à sous-munitions sont des armes particulièrement destructrices et elles font des ravages dans plusieurs pays en guerre. Bannies par la communauté internationale, il est désolant d’apprendre que plusieurs fonds de retraite et institutions financières investissent tout de même dans des compagnies liées à la production de ce type d’armes. Cependant, la plupart des épargnants ne sont pas informés que leurs économies en vue d’une retraite confortable peuvent être associées au financement de compagnies fabriquant des bombes à sous-munitions. Un mouvement visant à sensibiliser les épargnants à cette réalité a vu le jour en Suède où la société civile s’est insurgée que les économies de plusieurs citoyens servent à financer des compagnies liées à sa production. La grogne populaire à forcer l’industrie à modifier ses critères d’acceptation et ainsi interdire tout lien avec les compagnies en question. Au Canada, les premiers pas pour bannir les bombes à sous-munitions sont venus du gouvernement qui est à mettre sur pieds la Loi interdisant les armes à sous-munitions (LC 2014, c 27). Elle a été sanctionnée le 11 novembre 2014 et une dernière étape est nécessaire avant qu’elle n’entre en vigueur. Vous pouvez consulter le lien suivant afin d’en savoir davantage:

http://www.canlii.org/fr/ca/legis/lois/lc-2014-c-27/derniere/lc-2014-c-27.html

Récemment, deux firmes de placements canadiennes ont annoncé qu’elles allaient désormais exclure les entreprises impliquées dans les armes à sous-munition. Les firmes concernées, Placements NEI et Desjardins, ont des familles de fonds socialement responsables qui excluent déjà les armes à sous-munition, mais cette décision va plus loin en interdisant les opérations avec les fabricants d’armes à sous-munition pour tous leurs produits d’investissement (voir le lien suivant: http://riacanada.ca/linterdiction-des-armes-a-sous-munition-vise-a-susciter-la-discussion-sur-les-droits-de-la-personne-dans-le-milieu-canadien-de-linvestissement/?lang=fr). Ce qu’il convient d’ajouter ici c’est que cette initiative a été mise en place par les deux firmes suite à l’étude du projet de loi du Parlement canadien. Il est très inspirant de constater qu’ici, l’action politique a tracé la voie aux initiatives concrètes. Espérons que la mouvance entourant le retrait des bombes à sous-munitions de l’industrie de l’investissement servira d’exemple afin de soulever des questions sur les autres enjeux liés aux droits de la personne et à l’investissement, que ce soit au Canada ou ailleurs.

A titre d’exemple, le Fonds souverain norvégien exclue les entreprises qui, de par leur nature même, nuisent à des principes humanitaires fondamentaux:


Production de mines anti-personnelles

  • Singapore Technologies Engineering (26 April 2002)

Production d’armes à sous-munitions

  • Textron Inc. (31 Décembre 2008)
  • Hanwha Corporation (31 Décembre 2007)
  • Poongsan Corporation (30 Novembre 2006)
  • Raytheon Co. (31 Août 2005)
  • General Dynamics corporation (31 Août 2005)

Production d’armes nucléaires

  • Alliant Techsystems Inc (21 Août 2013)
  • Lockheed Martin Corp (21 Août 2013)
  • The Babcock & Wilcox Co. (11 Janvier 2013)
  • Jacobs Engineering Group Inc. (11 Janvier 2013)
  • Serco Group Plc. (31 Décembre 2007)
  • Gen Corp. Inc. (31 Décembre 2007)
  • Safran SA. (31 Décembre 2005)
  • Northrop Grumman Corp. (31 Décembre 2005)
  • Honeywell International Corp. (31 Décembre 2005)
  • Airbus Group Finance B.V. (31 Décembre 2005)
  • Airbus Group N.V. (31 Décembre 2005)
  • Boeing Co. (31 Décembre 2005)

Pour obtenir de l’information spécifique sur les banques ou régimes de retraites canadiens qui financent des entreprises dans le domaine des armes nucléaires, vous pouvez vous référer au lien suivant:

http://www.dontbankonthebomb.com/wp-content/uploads/2014/11/Canada-Country-Profile-20141010.pdf

En terminant, voici un lien intéressant à consulter pour de l’information supplémentaire sur le sujet des bombes à sous-munitions:

http://www.paxforpeace.nl/stay-informed/news/cluster-bomb-scandal-2014-research-reveals-explosive-investments-increase-to-us-27-billion

Billet rédigé par Sara Courcelles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>