Principe de précaution

Réponse à l’incertitude face aux risques liés à la santé ou à l’environnement. En général, ce principe vise à éviter des dommages potentiels, malgré un manque de certitude scientifique quant à la possibilité, l’ampleur et les causes de ces dommages. Le principe de précaution est maintenant établi dans les domaines de la gouvernance environnementale, du droit, de la politique et de la gestion, au niveau international, régional et national. Il s’applique à la pollution, aux produits chimiques toxiques, à l’alimentation, à la gestion des pêches, à l’introduction d’espèces et au commerce de la faune.