« Say on pay »

Cette expression anglaise signifie que les entreprises cotées doivent permettre à leurs actionnaires de se prononcer sur les systèmes de rémunération des dirigeants. En une dizaine d’années de nombreux pays se sont dotés de législation sur le sujet. Certains font le choix d’un vote consultatif, d’autres celui de soumettre à l’approbation des actionnaires les enveloppes de rémunération des dirigeants.