Stratégies L’investissement à impact social Fonds de capital de développement

(résidents du Québec seulement) et fonds d’investissement pour assurer le développement économique des communautés (CEDIF – résidents de la Nouvelle-Écosse seulement)

Les organismes de capital de développement au Québec ont pour mission d’investir dans les entreprises locales afin de favoriser le développement économique de toutes les régions du Québec. Ces types de fonds sont propres au Québec. La mise sur pied de ces fonds s’est avérée une étape primordiale du processus d’intégration de l’économie sociale dans les programmes socioéconomiques généraux et de la poursuite d’efforts socioéconomiques locaux. Trois fonds de capital de développement sont actuellement offerts aux investisseurs individuels, soit Fondaction CSN, Fonds de solidarité FTQ et Capital régional et coopératif Desjardins.

Un fonds d’investissement pour assurer le développement économique des communautés (CEDIF) est un fonds commun d’immobilisations formé grâce à la vente d’actions (ou d’unités) à des personnes au sein d’une communauté définie et créé en vue d’exploiter des entreprises locales ayant au moins six administrateurs élus au sein de la communauté définie ou d’y investir. Dans plusieurs cas, ce type de fonds a été utilisé pour engendrer de considérables avantages sociaux et environnementaux, et pour atteindre des objectifs économiques à l’échelle locale. Ces fonds ne sont actuellement offerts qu’aux résidents de la Nouvelle-Écosse. Pour en savoir davantage, visitez le site Novascotia.ca.

Exemples

Fonds de développement pour la coopération et l’emploi

La CSN gère le Fonds de développement pour la coopération et l’emploi aussi connu sous le nom de Fondaction, un fonds consacré au développement d’entreprises respectueuses de l’environnement et axées sur le volet social. Comme le stipule son mandat, 60,0 % de tous les actifs de Fondaction doivent être investis au Québec. En 2014, Fondaction avait déjà investi 619,9 millions $ dans plus de 100 petites et moyennes entreprises et fonds, et a maintenu ou créé, directement ou indirectement, 27 848 emplois.  (Réference: Impact Investing in Canada, page 28).

À titre d’exemple d’entreprises québécoises qui se retrouvent dans le portefeuille de Fondaction, Bio Spectra a développé, fabrique et commercialise des produits de nettoyage respectueux de l’environnement portant la marque AttitudeMD. La Société a obtenu sa certification Ecologo en 2008 et offre une gamme de produits sans agent cancérogène depuis 2012. Pour obtenir d’autres exemples d’entreprises faisant partie de ce portefeuille, consultez Fondaction.com, financer votre entreprise.

 

Fonds de solidarité FTQ

La FTQ gère le Fonds de solidarité FTQ, un fonds d’investissement de travailleurs qui investit des capitaux patients chez des entrepreneurs québécois conformément à son mandat plus étendu de rehausser le développement économique des communautés du Québec. Parmi les fonds que le Fonds de solidarité a contribué à financer, on retrouve un fonds destiné aux fermiers. En 2010, le Fonds de solidarité FTQ, le gouvernement du Québec et Desjardins Capital ont conjointement créé le Fonds d’investissement pour la relève agricole (FIRA), un fonds privé de 75 millions mis sur pied afin d’appuyer l’agriculture durable et d’encourager la prochaine génération de fermiers au Québec. Le programme fournit des capitaux patients sous forme de prêts subordonnés ou de conventions de bail pour des terres agricoles, accordant ainsi aux jeunes fermiers du temps pour établir leur entreprise agricole durant leurs premières années d’exploitation (Source : Impact Investing in Canada, page 31).

Pour obtenir une liste complète des entreprises comprises dans le portefeuille du Fonds de Solidarité, consultez les plus récents rapports du Fonds de solidarité FTQ.

FTQ 

Capital régional et coopératif Desjardins

L’objectif principal de Capital régional et coopératif Desjardins est de réunir du capital-développement pour toutes les régions du Québec. L’une de ses priorités est de répondre aux besoins en capital des coopératives et d’investir dans les régions-ressources du Québec, soit Abitibi-Témiscamingue, Bas-St-Laurent, Côte-Nord, Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Mauricie, Nord-du-Québec et Saguenay-Lac-St-Jean.

Pour obtenir une liste complète des entreprises comprises dans le portefeuille du Capital régional et coopératif Desjardins, consultez la liste complète des entreprises de Desjardins Capital et coopératif régional.

DESJARDINS 

Points forts et faibles

Points forts

  • Le grand public peut investir dans de petites et moyennes entreprises du Québec et donc dans l’économie locale.
  • Les placements dans les fonds d’investissement de travailleurs et les fonds d’investissement pour assurer le développement économique des communautés permettent aux investisseurs d’obtenir des crédits d’impôts importants.

Points faibles

  • Les fonds d’investissement de travailleurs disposent d’un nombre limité d’actions à vendre au grand public chaque année durant la saison des REER.
  • Les fonds d’investissement de travailleurs exigent une longue période de détention (placement non liquide)
  • Les fonds de capital-développement ne sont offerts qu’aux résidents du Québec alors que les fonds d’investissement pour assurer le développement économique des communautés ne sont offerts qu’aux résidents de la Nouvelle-Écosse.